HISTORIQUE DE L'ÉRABLIÈRE LA GOUDRELLE

La Goudrelle

C'est en 1948 que Lionel et Marie-Ella Gingras, originaire de Saint-Angèle-de-Monnoir, firent l'acquisition d'un terrain et d'un petit bâtiment au Mont-Saint-Grégoire situé sur la Rive-Sud de Montréal.

M. et Mme Gingras restaurèrent le bâtiment afin de recevoir des amis et y servir quelques repas. L'Érablière Gingras étant de plus en plus populaire dut subir quelques transformations pour être en mesure d'accueillir plus de gens. Afin de faire plus commercial, M. et Mme Gingras changèrent le nom pour celui de l’Érablière Le Beau-Site.

Les années et les saisons passèrent, les parents Gingras voulurent passer le flambeau aux plus jeunes. C'est alors qu'ils demandèrent à leurs sept enfants, si parmi eux, il y avait des intéressés. Le cadet des garçons, Laurent-Georges demanda à son frère Lucien de faire l'acquisition de l'Érablière avec lui. En 1961, les deux frères s'unirent et se lancèrent en affaire. La petite érablière de 75 places prit rapidement de l'expansion et se transforma en une plus grande érablière pouvant accueillir 108 personnes.

C'est vers la fin des années soixante, que les deux hommes eurent en tête un nouveau projet, celui de construire une méga érablière. Leur projet prit 3 ans avant de se concrétiser. Après l'acquisition de plusieurs terrains, le projet tarda à se réaliser par manque de financement. Après la présentation de leur projet à différentes institutions financières, ils trouvèrent finalement un investisseur privé. Ils firent dessiner les plans initiaux pour leur érablière qui constitue l'actuelle La Goudrelle. La conjoncture économique de la période obligea de procéder par étapes. Au printemps 1970, La Goudrelle fut inaugurée avec la capacité d'accueillir jusqu'à 300 personnes. Le plan initial demanda 6 ans.

C'est donc en 1976 que la salle de danse pouvant accueillir 800 personnes ainsi que la bouilloire furent bâties. Suite au succès de La Goudrelle, nos deux messieurs Gingras eurent à nouveau des projets : celui de démolir l'érablière le Beau-Site et de reconstruire en neuf. La dernière étape du Beau-Site se concrétisa en 1980 pour y accueillir un total de 400 personnes. La demande croissante poussa nos deux entrepreneurs à procéder à l’ajout de trois autres salles à manger  en 1978 et en 1980. Celles-ci furent annexées à la bâtisse principale afin d'assoir 1000 personnes à la Goudrelle.

La famille Gingras fit connaître le Mont-Saint-Grégoire et suite aux succès répétés de la famille, d'autres érablières s'implantèrent. Dans les années 80, En 1980, un investisseur approcha M. Gingras pour obtenir son expertise, car il voulait bâtir une réplique de la Goudrelle en plus moderne. Le projet se réalisa à Granby. Mais avec la conjoncture économique de cette époque et les taux d'intérêt élevés, la caisse dut reprendre l'établissement. En 1987, M. Gingras se fit à nouveau contacter, et cette fois-ci, il fit l'acquisition de La Grillade.

En 1985, M. Lucien Gingras décida de se retirer de l'entreprise. Laurent-Georges Gingras demanda, alors à ses trois garçons de s'impliquer avec lui et son épouse. Depuis ce jour, jusqu'à aujourd'hui, la famille Gingras a su innover et respecter les traditions.
La popularité des repas traditionnels du temps des sucres déplaça et déplace toujours des gens de partout pour venir au Mont St-Grégoire. Jeunes et moins jeunes, connaissent le nom « LA GOUDRELLE ».